La langue portugaise

Voici, ci-après la transcription d’un cours vidéo Youtube très complet concernant la langue portugaise et ses origines de Hugo Ferreira Pires (Retrouvez d’autres transcription de vidéo YouTube pour apprendre le portugais ici). Pour les plus pressé, les informations essentielles à retenir sont en gras.

La langue portugaise : langue parlée au Portugal… mais pas seulement !

Le portugais

Bonjour à toutes et à tous. Je m’appelle Hugo Pires, je suis portugais et j’habite en France depuis quelques années. Mon but ici est de vous faire un cours de portugais. Cette vidéo est la première d’une série d’autres vidéos. La thématique de cette vidéo concerne l’origine de la langue portugaise.

SLIDE 1 [Cours de portugais 1ère vidéo : Origine de la langue portugaise]

La langue portugaise est la langue officielle dans de nombreux pays en Europe, en Afrique, en Asie et en Amérique.

Pays lusophones

SLIDE 2 [Le portugais est la langue officielle dans des nombreux pays :

  • Europe (Portugal continental et les archipels des Açores et Madère) ;
  • Afrique (Angola, Cap Vert, Guinée-Bissau, Guinée-Équatoriale, Mozambique et Sao Tomé-et-principe) ;
  • Asie (Timor oriental et Macao) ;
  • Amérique (Brésil).]

Dans ce planisphère je vous montre les pays où la langue portugaise et au moins une des langues officielles.

SLIDE 3 [Pays où la langue portugaise est au moins une des langues officielles (CARTE)]

Portugais langue officielle

Donc nous avons le Portugal. Je dois vous informer aussi qu’au Portugal il existe aussi une deuxième langue officielle : c’est le mirandais.  Le mirandais est parlé par environ dix mille personnes au nord-ouest du Portugal donc pas loin de la Galice. Mais le portugais reste la principale langue parlée au Portugal.

Puis en Afrique nous avons le cap vert, Sao tomé-et-principe, la Guinée-Bissau, la Guinée-Équatoriale, l’Angola et le Mozambique.

En Amérique, le Brésil bien sûr.

Et puis en Asie, Macao et le Timor-Oriental

SLIDE 4 [Actuellement la langue portugaise et la cinquième langue la plus parlée au monde avec environ 280 millions de parlants.

Les découvertes maritimes portugaises qui ont eu lieu à partir du XVe siècle ont répondu la langue portugaise aux quatre coins du monde.]

Origine de la langue portugaise

SLIDE 5 [Le portugais, tout comme les castillan, le français ou l’italien, appartient aux groupes des langues romanes et celle-ci, à son tour, font partie du groupe des langues indo-européennes.]

SLIDE 6 [Bien que la Péninsule Ibérique était habitée bien avant l’occupation romaine, très peu de traces des langues parlées par les peuples de cette époque persistent dans le portugais moderne.]

 

 

La péninsule ibérique, je pense que vous le savez, c’est la jonction du Portugal et de l’Espagne. Ces deux pays-là forme la péninsule ibérique.

SLIDE 7 [La langue portugaise tire son origine du latin (ou latin vulgaire), alors en usage sur le territoire appelé par les Romains de Lusitanie. Ce territoire correspondait approximativement au Portugal actuel.] (NDLR: c’est pour cela que l’alphabet portugais comporte 26 lettres comme le franaçais.)

 

Lusitanie

 

Donc ici, sur cette carte nous pouvons voir la localisation de la Lusitanie en 117.

C’est cette zone jaune ici (cf carte ci-dessus). Nous pouvons voir que la Lusitanie correspond à peu près à l’actuel territoire portugais. Et aussi un peu du territoire espagnol ici à droite.

SLIDE 8 [Entre 218 avant J.-C., avec l’invasion romaine de la Péninsule Ibérique, et le siècle IX, la langue parlée dans la région est le romance. Le romance est une variante du latin, étape intermédiaire entre le latin moderne et les langues romanes modernes comme le portugais, l’espagnol, le français ou l’italien.]

SLIDE 9 [Au cours de la période comprise entre l’année 409 et 711 après J.-C., la Péninsule Ibérique, connait les invasions des peuples germaniques (comme les Vandales, les Suèves et les Wisigoths) qui s’y installent. Ces peuples auront une influence dans la culture et sur la langue de ce territoire. Cependant le latin ne disparaît pas.

SLIDE 10 [Certaines influences linguistiques de cette époque persistent encore aujourd’hui dans le vocabulaire du portugais actuel dans des mots comme roubar (voler), guerrear (faire la guerre), luva (gant) et branco (blanc).]

Ces mots font partie des mots qui existent encore de cette époque.

SLIDE 11 [À partir de 711 après J.-C., avec l’invasion musulmane de la péninsule ibérique, l’arabe est adopté comme langue officielle dans les régions conquises, mais la population continue de parler le romance.

SLIDE 12 [Cependant, l’arabe va avoir une forte influence, surtout au niveau lexical, prêtant environ 1000 mots, surtout dans des champs sémantiques tels que les plantes, les animaux ou l’agriculture. Quelques exemples : arroz (riz), azeite (huile d’olive), alface (laitue), alfarroba (caroube), almofada (oreiller, coussin), alicate (pince), refém (otage), etc.]

La plupart des mots commençant par « AL » en portugais, ce sont des mots qui viennent de l’arabe.

SLIDE 13 [C’est dans ce contexte d’évolution permanente, que naîtra entre le IXème et le XIIème siècle, le prédécesseur du portugais et du galicien : le galicien-portugais (ou gallaïco-portugais). (Pour cette vidéo on va retenir le nom de galicien-portugais).

Initialement le galicien-portugais est circonscrit à l’angle nord-ouest de la péninsule ibérique mais ira se répandre, plus tardivement, jusqu’au sud de la péninsule grâce à la reconquête chrétienne.]

SLIDE 14 [En effet, à partir du XIe siècle, des anciens domaines sont récupérés par les chrétiens et les arabes sont expulsés vers le sud de la péninsule, où les dialectes mozarabes émergent du contact entre l’arabe et le latin.]

SLIDE 15 [Les populations du nord s’installent de plus en plus au sud, donnant origine au territoire portugais, de la même façon que, plus à l’est, dans la péninsule ibérique, les léonais et les castillans progressent vers le sud, occupant un territoire qui, beaucoup plus tard, ira devenir le territoire espagnol.]

SLIDE 16 [Progrès des langues Ibériques vers le sud de la Péninsule : sur ces images, à l’année 1000, nous pouvons voir le Galicien-Portugais ici, le léonais, le castillan. Après on a aussi le basque aragonais et le catalan. À l’année 1150 nous pouvons voir le galicien portugais, le léonais et le castillant ont bien progressé vers le sud. Et puis, sur cette carte de l’année 1300, concernant le galicien-portugais, on peut voir déjà que le galicien-portugais est sur toute la zone de la Galicie et du Portugal. Puis le léonais et le castillan sur la plupart de la péninsule ibérique. Et plus au sud on a encore l’arabe et le mozarabe. Donc on peut voir qu’il y a une grande évolution des langues du portugais, léonais, galiciens et castillan vers le sud de la péninsule.

SLIDE 17 [La séparation entre le galicien et le portugais va commencer avec l’indépendance du Portugal en 1143 et sera consolidée avec l’expulsion des musulmans de 1249 et la défaite des castillans en 1385 qui ont essayé d’annexer le Portugal.]

SLIDE 18 [Pendant que les chrétiens avancent vers le sud, les dialectes du nord interagissent avec les dialectes mozarabes du sud, permettant le processus de différenciation de la langue portugaise.]

SLIDE 19 [Entre XIVe et le XVIe siècle, avec la construction de l’empire portugais à l’étranger, par l’intermédiaire des découvertes maritimes, la langue portugaise se répand dans diverses régions de l’Asie, de l’Afrique et de l’Amérique.]

 

Planisphère de Cantino (1502) – La plus ancienne carte qui représente les découvertes portugaises. (source wikipédia)

 

Ici sur ce planisphère, appelé de planisphère de Cantino. Cantino c’était la personne qui a fait cette carte en 1502. C’est la plus ancienne carte qui représente les découvertes portugaises. Donc nous pouvons voir ici la côte du Brésil la côte ouest de l’Afrique. La côte est. Puis ici le moyen orient. Donc c’était déjà des zones connues des portugais.

SLIDE 20 [Dans ces nouvelles régions le portugais souffre des influences locales et s’enrichit avec des nouveaux termes linguistiques. Ex : jangada (radeau), d’origine malaisienne, chá (thé) d’origine chinoise, ananás (ananas) des langues indigènes du Brésil, bunda (fesses) et bengala (béquille) d’origine africaine.]

SLIDE 21 [Avec la Renaissance, la langue portugaise augmente le nombre d’Italialismes. Ex : desenho (dessin), estandarte (étendard), estragar (abîmer), atilado (serré) et atiçar (remuer).

SLIDE 22 [Au XVIe siècle, avec l’apparition des premières grammaires qui définissent la morphologie et la syntaxe, la langue portugaise entre dans sa phase moderne.

On peut affirmer que le Portugal, à cette époque, possède déjà sa langue nationale, séparée du galicien.]

SLIDE 23 [Dans le chef-d’œuvre littéraire « Os Lusíadas », écrit par Luís de Camões (imprimé en 1572), la structure et la morphologie du portugais est déjà très proche du portugais actuel. Après cette époque, la langue portugaise aura de plus petites influences.]

 

Le poète Luís de Camões (Source Wikipédia)

 

La 1ère page de la 1ère édition du livres « Os Lusíadas »

 

SLIDE 24 [Entre 1580 et 1640 le Portugal est gouverné par le trône d’Espagne, et alors le portugais incorpore des mots castillans.

Ex . : granizo (grêle), archote (torche), armadilha (piège), hombridade (bravoure, intégrité), novilho (veau).]

SLIDE 25 [Ici c’est une curiosité, je vous présente l’étendard et le blason du roi d’Espagne à partir de 1580, après qu’ils aient annexé le Portugal. Et on peut voir que cet étendard et blason incluent le blason du Portugal. On voit que le Portugal a été conquis.]

 

Étendard et Blason du roi d’Espagne en 1580, incluant le blason du Portugal

 

SLIDE 26 [L’influence de la langue française dans la langue portugaise se fera sentir surtout au XVIIIe siècle (principalement au Portugal) et cela entraînera un écart entre le portugais de la métropole et le portugais parlée dans les colonies.]

SLIDE 27 [Quelques exemples de mots dérivés du français : abajur (abat-jour), baguete (baguette), béje (beige), bijuteria (bijouterie), maquilhagem (maquillage), menu (menu), greve (grève), cabaré (cabaret), chapéu (chapeau), boné (bonnet).

Ici, je dois vous dire que le « u » en portugais on lit « ou » comme « O.U. ». C’est pour ça que je lis « abajour » et pas « abajur ». C’est juste une curiosité].

SLIDE 28 [Dans les XIXe et XXe siècles, le vocabulaire portugais reçoit de nouvelles contributions : termes d’origine gréco-latine pour décrire les avancées technologiques de l’époque, mais surtout des termes techniques en anglais dans les domaines tels que les sciences médicales et la technologie.]

SLIDE 29 [Le volume de nouveaux termes encourage la création d’un comité composé de représentants des pays lusophones en 1990 ayant comme but de normaliser le vocabulaire technique et prévenir l’introduction de termes différents pour les mêmes sujets.]

SLIDE 30 [Aujourd’hui, le portugais, avec ses trois variantes principales, l’européenne, la brésilienne et l’africaine, est encore une des premières langues les plus parlées au monde.]

 

Drapeaux des pays lusophones

 

SLIDE 31 [ici je vous présente à nouveau les pays où la langue portugaise et au moins une des langues officielles. Angola, Brésil, Cap-vert, Sao-Tomé et principe, Guinée Équatoriale, Macao, Mozambique, Guinée-bissau, Portugal et Timor-Oriental.]

Bon, c’est la fin de la vidéo. Si vous avez aimé cette vidéo faites un like en bas et laissez des commentaires. Ça serait très agréable. Et on se voit dans la prochaine vidéo. Merci beaucoup et à bientôt. Au revoir.

La langue portugaise
5 (100%) 2 votes
Recherches utilisées pour trouver cet article :APPRENDRE LA LANGUE PORTUGAISE, langue parlee au nord est du portugal, pays lusophones, portugal langue parlée

Laisser un commentaire